Résultats de l’atelier sur l’appui à la production locale haïtienne Imprimer Envoyer

Port-au-Prince, le 21 mai 2013 – Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) de la République d’Haïti et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont restitué, aujourd’hui, à l’hôtel Montana, les résultats de consultations des acteurs locaux sur l’identification et la systématisation des produits locaux typiques dans le cadre du programme d’appui à la production locale haïtienne du PNUD.

Depuis octobre 2012, un processus de dialogue et de consultation a été mené par le MCI et le PNUD à travers 11 forums dans les 10 départements. Ces forums ont réuni  506 participants – dont des producteurs, agriculteurs, membres de la société civile et des chambres de commerce locales et cadres du Gouvernement – afin d’identifier des produits locaux spécifiques à chaque département. Grâce à l’expérience et le savoir-faire des participants, une liste de 60 produits a été dressée sur les 539 produits initialement identifiés, selon des critères préétablis et validés par les acteurs. Les produits identifiés sont classés en trois catégories (patrimoine naturel et culturel, agriculture locale, petite industrie et artisanat) et ont été sélectionnés selon les critères suivants : la demande du marché, l’impact environnemental, la capacité d’augmenter la production, le savoir-faire des acteurs, le potentiel des chaînes de valeur, le potentiel de création d’emploi et le potentiel de diversification des produits dérivés.

Au cours de cet atelier, une sélection plus spécifique a été effectuée par les participants afin de sélectionner et de valider les produits les plus prometteurs. L’appui de la production de ces produits typiques locaux permettra un développement rural, et par conséquent une décentralisation effective de la vie économique nationale. Cette sélection permettra simultanément la protection du patrimoine naturel et agricole, et le renforcement des capacités des petites unités de production afin daugmenter leur productivité et leur compétitivité. Une stratégie qui appuiera ainsi la politique de création d’emplois et de développement local mise en place par le Gouvernement Martelly-Lamothe.

« L’identification des produits phares des différentes régions du pays et la création de richesses en Haïti, aujourd’hui, passent par l’exploitation et la consommation des produits existant sur le plan local », a déclaré M. Wilson Laleau, Ministre ad interim du Commerce et de l’Industrie, qui a salué la présence d’entrepreneurs venus des zones les plus reculées du pays.

« Le MCI a déjà mis en place deux structures visant à canaliser les énergies des entrepreneurs et des producteurs. Il s’agit du service d’appui aux entreprises, chargé d’appuyer et de renforcer les PME ; et de l’installation des micros parcs industriels dans les départements du pays. Le MCI s’engage, entre autres, à accompagner les PME dans l’établissement de leur plan d’affaire et de leur faciliter la recherche de capitaux », a précisé le Ministre.

Mme Katyana Argueta, directrice a.i. du PNUD en Haïti, elle, a promis que « le PNUD s’engage, de son côté, a offrir une assistance technique à ce programme capable de générer des milliers d’emplois ».


Le MCI présentera, sous-peu, un rapport final avec des perspectives de développement des modèles pour une amélioration de la production locale en Haïti.

Suivez un extrait vidéo en cliquant sur le lien suivant:

http://www.youtube.com/watch?v=1yfFLmZHUUM&feature=youtu.be