Signature d'un protocole d'accord pour la commercialisation des produits fragiles et périssables avec Afè Nèg Combite Imprimer Envoyer

Port-­au-­Prince, le 19 juin 2013 - Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et Afè Nèg Combite (ANC), une association visant à améliorer les conditions de vie des fermiers et producteurs locaux, grâce à une série de services spécifiques (soins de santé, formations pour les adultes et les enfants, appui financier), ont signé, ce mercredi 19 juin 2013, un protocole d’accord portant sur l’appui du MCI pour une meilleure valorisation des fruits et légumes produits dans la zone de Kenscoff, où est implanté ANC. Ce protocole s’inscrit dans le cadre du projet « Appui à la commercialisation des produits fragiles et périssables » en cours d’exécution au Ministère. Ont pris part à cette signature, au MCI, le Ministre ad interim du Commerce et de l’Industrie, M. Wilson Laleau, certains cadres du Ministère, le Révérend Père Occide Jean, fondateur d'ANC, Mme Slith Clotilde, coordonnatrice et comptable d'ANC, et le Colonel Gracia Jean, avocat de l’ANC.

Le projet d’appui à la commercialisation des produits fragiles et périssables, lancé par le MCI en novembre 2011, a pour objectif majeur de lever les obstacles à la commercialisation des fruits et légumes à travers le pays. Kenscoff représentant désormais un centre d’expérimentation. Ces obstacles identifiés se résument au manque d’infrastructures physiques pour les opérations post récolte (collecte, transport, traitement et conditionnement) et aux problèmes financiers auxquels font face les producteurs. Ces faiblesses dévalorisent les fruits et légumes car elles ne leur permettent pas d'accéder aux marchés ayant des exigences de normes. De ce fait, une bonne partie de ces produits se perd après la récolte.


"Il faut cesser ce gaspillage", a dit le Ministre Laleau annonçant "pour la mi-­juillet l’inauguration du centre de conditionnement de légumes à Kenscoff". Ce centre évitera aux paysans de se déplacer vers Port-­?au-­?Prince. Une chaîne d’opérations sera mise en place pour le traitement, le conditionnement, l’emballage et la distribution des produits dans les centres commerciaux de l’aire métropolitaine.


Le protocole d’accord signé ce 19 juin autorise ANC à recevoir du MCI, en plus des travaux de réhabilitation du bâtiment déjà réalisé, les équipements adéquats (chambre froide, génératrice, etc.), l'assistance technique, et les ressources humaines qualifiées pour un fonctionnement optimal du centre, afin d’augmenter la productivité et d'assurer la qualité des fruits et légumes récoltés à Kenscoff et ses environs.


Le Révérend Père Occide Jean, lui, a exprimé sa satisfaction lors de la signature de ce protocole d'accord. Avec plus de 70% de la population de Kenscoff vivant de l'agriculture, "ce projet exécuté par le MCI constitue un pas concret vers la relance de la production nationale, étant entendu que d'autres communes projet", a souligné le Révérend Père.