Journée mondiale de la Santé Imprimer Envoyer

Célébration de la Journée Mondiale de la Santé

Thème : La Sécurité Sanitaire des Aliments

Ministère de la Santé Publique et de la Population

7 Avril 2015

Allocution de circonstance du Représentant du MCI

  • Madame la Première Dame de la République

  • Madame la Ministre de la Santé Publique et de la Population

  • Monsieur le Représentant de l’USAID

  • Monsieur le Représentant de l’OPS/OMS

  • Madame la Directrice de la Promotion de la Santé et de la Protection de l’Environnement

  • Monsieur le Directeur Général du Ministère de la Santé Publique et de la Population

  • Mesdames, Messieurs les Cadres de l’Administration Publique

  • Mesdames, Messieurs les Représentants du Secteur Privé et de la Société Civile

  • Mesdames, Messieurs les Représentants de la Presse

  • Mesdames, Messieurs

Journée Mondiale de la Santé 7Avril 2015

Je vous laisse imaginer l’immense plaisir que j’éprouve ce matin à prendre la parole au nom du Ministère du Commerce et de l’Industrie à la commémoration de la Journée Mondiale de la Santé 2015.

Cette cérémonie me procure non seulement le privilège de représenter le Ministère du Commerce et de l’Industrie mais également le grand bonheur que cette célébration se situe autour du thème « La Sécurité Sanitaire des Aliments », qui est une responsabilité partagée; car c’est l’occasion de sensibiliser; les travailleurs des différents secteurs: les producteurs, les entrepreneurs, les industries de transformation, le personnel de santé, les consommateurs, et j’en passe, de l’importance de la sécurité sanitaire des aliments et du rôle que chacun peut jouer dans l’innocuité des aliments pour que nul ne puisse douter de la sécurité sanitaire des aliments qu’il consomme.

En effet, le Ministère du Commerce et de l’Industrie tend à jouer son rôle pour que nul ne doute des aliments qu’il met dans son assiette.


La Direction du Contrôle de la Qualité et de la Protection du Consommateur du Ministère du Commerce et de l’Industrie dans ses attributions de contrôler la conformité des produits aux exigences de la qualité représente une partie importante dans la motivation à l‘amélioration du système national de sécurité sanitaire des aliments.

Ainsi notre contribution se situe à plusieurs niveaux.

Dans cette foulée, différentes activités précises et orientées, comme les enquêtes réitérées sur le commerce local pour dénicher les produits impropres à la consommation, le contrôle des denrées alimentaires, l’organisation de réunions techniques avec les différents opérateurs, l’assistance aux entreprises, autant d’actions qui montrent sans forcer le grand intérêt que le Ministère du Commerce et de l’Industrie porte à la normalisation de la production et de la commercialisation des produits dans le cadre de la sécurité sanitaire des aliments.

Mesdames, Messieurs

Face à l‘évolution des marchés, à l’apparition des nouvelles technologies et à la croissance des services aux consommateurs au cours de ces dernières années, de nombreux défis, de plus en plus complexes, se dressent devant nous et appellent ainsi toutes les autorités impliquées dans la sécurité sanitaire des aliments à devenir beaucoup plus vigilants.

Dans le cadre de la journée mondiale de la santé, il s’avère important de signaler que le Ministère du Commerce et de l’Industrie ne ménage aucun effort visant le renforcement de ses dispositifs d’inspection et de contrôle.

A travers ses différents services, la Direction du Contrôle de la qualité et de la Protection du Consommateur, en tant qu’entité réglementaire peut s’avérer déterminant dans la sécurité sanitaire des aliments par la rigueur, la régularité des visites d’inspection des audits, des prélèvements d’échantillons pour exiger aux entreprises d’offrir sur le marché des produits alimentaires répondant aux normes requises, conformément au Codex Alimentarius, améliorant ainsi la qualité sanitaire des aliments.


Ainsi:

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie entreprend de manière continue des actions de surveillance au niveau de la distribution des produits de consommation. Les établissements de transformation, de vente des denrées alimentaires sont contrôlés pour vérifier le respect des exigences relatives à l’étiquetage des produits préemballés et aux conditions d’hygiène et le respect des normes.

Un programme de contrôle de la qualité des eaux traitées, conditionnées et commercialisées a été lancé à partir de 2012 aux fins de sécurité sanitaire au bénéfice de la population.

Par ailleurs le Ministère du Commerce et de l’Industrie a fait du renforcement du système national de contrôle des denrées alimentaires une priorité. Un protocole d’accord sur la coordination et l’alimentation des contrôles des denrées alimentaires a été signé par les Ministères concernés dans le contrôle alimentaire par la création du Comité Interministériel du Contrôle des Denrées Alimentaires (CICDA) afin d’utiliser au mieux leur complémentarité et d’accroître l’efficacité globale du système de contrôle dans ce domaine.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie comprend l’importance primordiale d’un système commercial efficace pour assurer l’accès des citoyens à des approvisionnements sûrs et fiables en produits alimentaires. Aussi travaille-t-il avec l’appui de ses partenaires au développement dans notre pays d’une infrastructure de la qualité pour répondre aux besoins de la population en matière de Protection des Consommateurs.

Cette infrastructure nécessaire repose sur trois axes essentiels: la Normalisation, la Métrologie et l’évaluation de la conformité. En ce sens, je vous invite donc à convenir avec moi qu’aucun système national de sécurité sanitaire ne peut se développer de façon efficace, sans l’installation préalable d’un système national de normalisation et de promotion de la qualité, permettant à nos produits de se conformer aux normes et standards en vigueur et de garantir ainsi sur le marché une consommation saine de qualité sinon de meilleure qualité.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie a facilité la mise en place de dix Fédérations d’Associations de Défense de Consommateurs à travers les dix départements du pays pour une surveillance plus efficace du marché, ce qui constitue un outil essentiel et servira de leitmotiv aux entreprises et aux consommateurs pour le développement d’une culture nationale de qualité.

Cet effort pour relever le niveau de la qualité et de la salubrité des aliments devra être placé dans le cadre plus large de la lutte contre l’insécurité alimentaire fléau qui frappe encore malheureusement notre pays. Il faudra en effet arriver à éliminer ces tabous de ceux qui perçoivent la qualité des aliments comme un luxe auquel on aspire lorsque la ration alimentaire est quantitativement suffisante.

L’infrastructure de qualité mise en place par le Ministère du Commerce et de l’Industrie pose donc les bases d’un véritable système de sécurité sanitaire des aliments, d’une véritable défense des consommateurs haïtiens à la fois en ce qui concerne leur santé, mais aussi leurs droits économiques.

Eclairé par ces évidences, le Ministère du Commerce et de l’Industrie en cette Journée Mondiale de la Santé de 2015 réitère son appel sur la nécessité pour tous les secteurs concernés de mettre le cap sur une nouvelle culture de bonnes pratiques commerciales et industrielles autrement plus favorable à la sécurité sanitaire des aliments prônée par l’Organisation Mondiale de la Santé, à l’augmentation et à la valorisation de la production nationale, à la consommation durable et la création continue de richesses.

Il nous faut absolument opérer ce virage nécessaire, d’une part pour la protection de la santé de la population haïtienne et d’autre part pour ouvrir à notre économie les voies de la compétitivité et de la croissance et permettre à notre pays de retrouver sa place dans le concert des nations.