Le Ministre Day présente un produit aux artisans de Port-au-Prince Imprimer Envoyer

Le Programme de Soutien aux Micro-Entreprises lancé en Avril dernier dans le nord du pays par le Président de la République s'ouvre aux artisans de Port-au-Prince. En effet, le Ministre du Commerce et de l'Industrie, M. Jude Hervey DAY, a effectué une visite spéciale dans deux ateliers de Port-au-Prince, ce mardi 22 juin 2015, pourprésenter à ces groupes d'entrepreneurs les plus faiblement capitalisés ce programme, conçu par le MCI, pour promouvoir la création d'emplois salariés et consolider les capacités locales d'auto-emplois. Un des ateliers connu sous le nom de Mouvement des Artisans Syndiques (MAS) situé à Lalue au #115 exerçant la menuiserie, un autre à la rue Pavée travaillant dans l'artisanat plus précisément à Lakou New-York.

Cette visite a été, pour le Ministre, un moyen d'avoir une séance de travail avec ce secteur de l’informel, de voir les conditions dans lesquelles produisent ces artisans bourrés de talent et de savoir-faire. C’est aussi pour les soumettre, selon la volonté du Président de la République, un outil du MCI qui garantira le développement industriel dans le pays. « notre objectif est de vous donner les moyens pour vous faciliter la production, pourque vous soyez efficace et que vos produits soient standardisés selon la vision du Président Martelly », a transmis le Ministre aux artisans du bois de Lalue et de la rue Pavée.

Le Ministre Day lors de cette visite spéciale a salué le travail des artisans constitué comme le moteur de l'économie haïtienne. « Je suis émerveillé par votre savoir-faire et votre engouement, malgré le manque de moyens, pour faire de cette industrie une machinerie dans le pays », a fait savoir Jude Hervey Day, expliquant aux potentiels bénéficiaires que ce programme fait suite à l'engagement que prenait le président de la République lors de sa campagne électorale en 2010. « Je viens vers vous, au nom du Président de la République, pour vous présenter les produits du MCI qui sont destinés à vous faciliter la production et le marché », a insisté le Ministre aux artisans réunis dans leurs ateliers respectifs, invitant les entrepreneurs à se convertir en association ou fédération pour une prise en charge collective du MCI à l'égard de cette filière.

« J'ai plus de 20 ans dans ce métier, dans le même endroit, c'est pour la première fois que nous avons eu la visite d'un officiel du paysnon pas pour faire de la politique mais pour nous offrir une possibilité de travailler autrement», a confié M. Duverger Jean Sorel, l'artisan en chef du Mouvement des Artisans Syndiques situé au numéro 115Lalue. «Merci au Président de la République, merci au Ministre Day pour cette satisfaction déjà accomplie », a indiqué M. Jose Alcimbert un autre artisan du même atelier.Au départ du Ministre, tout le monde l'acclamait, le priant de transmettre au Président leur remerciement pour ce programme accompagnateur, facteur dynamisant du processus de formalisation en Haïti.


A l'atelier artisanal de la rue Pavée plus précisément à Lakou New-York, le Ministre a été accueilli par plus de 5 associations d'artisans comme l'Association Culturelle des Artisans Réunis (ACAR), Associations des Jeunes Artisans Réunie Avenue Marie-Jeanne (AJARAMJ), Valeurs Locales pour Promotion/ Production Locale (VLOPL). LaprinteKenol, l'un des artisans le plus influent du milieu a apprécié les quelques minutes passées avec le Ministre ou il a profité pour soumettre au numéro 1 du MCI les besoins pressants des artisans travaillant dans des conditions lamentables. Avec un ton divertissant, M. Laprinte a fait part de son appréciation du travail accompli par le ministère. « Nous parlions avec beaucoup de leaders qui nous trahissent pour la simple et bonne raison, ils ont des projets mais non des programmes», a martelé l'homme le plus barbier de Lakou New-York.

Visant à fournir un soutien financier et un encadrement technique aux micro-entrepreneurs pour les permettre d'avoir accès aux crédits et aux marchés. le Ministère du Commerce et de l'Industrie (MCI) entend, par ailleurs, former et accompagner plus de 20 000 micro-entrepreneurs à travers tout le territoire national pour revaloriser les métiers et les actions entrepreneuriales menées par cette catégorie d'entrepreneurs qui représente plus de 60% de l'économie haïtienne.-