Le MCI oriente et protège les consommateurs Imprimer Envoyer

Le MCI présente trois tableaux d'analyse du taux de bromate de potassium dans les farines en provenance de la République Dominicaine, de 2013 à 2015. Selon les résultats soumis par les experts, la farine de blé importée de la république voisine est impropre et dangereuse pour la santé humaine. Soucieux du droit des consommateurs, le ministère mène des actions de sensibilisation au respect des normes relatives aux produits de consommation en tout genre.

En ce sens, le MCI informe la population en général et les medias en particulier que la farine de blé, de marque Hispaniola et Panadero de l'entreprise Molinos del Ozama en provenance de la République dominicaine, est interdite de consommation. D'après les résultats des récentes analyses, des taux élevés de bromate de potassium, nuisible pour la santé humaine.

Le premier tableau indique qu'en 2013 pour Hispagnola, le taux de bromate de potassium a été de 96.62 ppm contre 78.28 en 2014, tandis que celui de panadero était de 77 ppm contrairement à la normalité qui devrait être de 0 ppm.


Suite à ce constat, le Ministère du Commerce et de l’Industrie dans son Avis MCI/BHN/0317/14 du 13 novembre 2014 en accord avec les normes généralement admises, a fixé le taux maximum d’utilisation du Bromate de Potassium dans la farine de blé à 20 ppm pour les produits importés et fabrication locale. Ce taux sera admis dans les produits distribués sur le marché haïtien jusqu’en Juillet 2016. A partir de cette date le taux de bromate sera ramené à zéro (0 ppm)

Cette mesure prise par le MCI en Novembre 2014 a produit un effet puisque, selon les études faites sur des échantillons de farine produite en République Dominicaine entre janvier et février 2015, le taux de bromate de potassium est considérablement réduit, comparativement aux études antérieures, mais sont toujours en dehors des normes. Dans le deuxième tableau, Hispagnola et Panadero passant, entre Janvier et Février 2015, de 78.28 à 26.95 ppm et de 77 à 20.5 ppm.

En plus du bromate de potassium, dans le troisième tableau, ce lot de farine contient de l'azodicarbonamide, produit toxique à forte dose, à des taux très élevés dépassant de loin la limite maximale admise par le Codex Alimentarius. Selon les résultats des dernières analyses réalisées sur les échantillons de farine en provenance de la république dominicaine en juin dernier, soit le taux de bromate de potassium de Hispagnola et de Paradero est de 16 et 11 ppm. En outre, le taux d'Azodicarbonamide pour les deux marques de farine respectives s'enflamme à 109 et 143 ppm.

Dans le souci d’appliquer les normes, et dans son attribution de protéger les consommateurs, le Ministère du Commerce et de l'Industrie de la République d'Haïti se fait le devoir d'exiger qu'un certificat d'analyse délivré par le pays exportateur accompagne chaque lot de farine à l'importation avant l'autorisation de dédouanement. Ce certificat doit mentionner le taux de tout additif alimentaire contenu dans le produit conformément à l’Avis du MCI/DCQPC/00136/15 du 28 juillet 2015.