Un nouveau Micro Parc à Marmelade Imprimer Envoyer

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et la Société Jus de Marmelade S.A. ont signé, ce vendredi 23 octobre audit ministère, une convention sur un partenariat entre le MCI et l’ensemble des unités de la Fondation pour le développement durable et intégré de Marmelade (FONDDIM) pour l’établissement d’un microparc à Marmelade. Ce protocole d’accord entre dans le cadre de la stratégie d’appui au développement du secteur privé du ministère, et de la mise en œuvre du programme des microparcs.


« Cet accord marque une première étape vers la transformation du Centre agricole de Beaucher (à Marmelade) en un véritable microparc agro-industriel », a indiqué le ministre Jude Hervey Day lors de la cérémonie de signature, soulignant que le centre réunit déjà plusieurs unités de production et de transformation et présente un potentiel très élevé pour d’autres activités dans les filières fruits, bambou, café, élevage… « L’ensemble des facilités qui seront financées par le MCI seront la propriété de l’État haïtien qui les mettent à la disposition des partenaires de la FONDDIM et des producteurs de la zone, lesquels s'engagent à les exploiter moyennant un loyer payé au MCI pour assurer la viabilité du microparc », a expliqué le ministre.

En effet, dans cet accord, le MCI s’engage à financer une partie des équipements nécessaires à la relance de l’usine Jus de Marmelade S.A, à subventionner une assistance technique pour l’établissement et la mise en œuvre du plan HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), instrument qui leur permettra d’atteindre un niveau plus élevé de sécurité alimentaire. La première phase de ce projet totalisera un montant de 33 309 454,25 gourdes, dont 22 509 454.25 seront dépensées en acquisition d’équipements et 10 800 000.00 en assistance technique.

« En contrepartie, l’espace qui est désormais baptisé le microparc de Beaucher mettra à la disposition des entreprises du centre agricole les infrastructures, les équipements et les services adéquats pour assurer leur développement et leur viabilité », a fait savoir le ministre Jude Hervey Day, précisant que les démarches préparatoires à cette deuxième phase ont déjà démarré. Il a fait comprendre que ce dispositif participera à la mutualisation et à la réduction des coûts d’opération et profitera à toute la population de la commune de Marmelade.

Grâce aux prochaines acquisitions de matériels, dans le cadre de cet accord, les pertes de jus dans le processus de transformation seront moins considérables dans l’entreprise, selon Mme Marie Claude Calvin. « Actuellement, il y a presque 50% de perte dans la transformation des fruits en jus dans l’entreprise », a-t-elle fait savoir, ajoutant qu'avec l’acquisition de nouveaux extracteurs, l’entreprise sera plus rentable. Mme Calvin a fait savoir que le jus produit par la Société Jus de Marmelade S.A. est vendu au programme de cantine scolaire.

Le directeur du programme des microparcs, Eric Dessources, a rappelé qu’un microparc est un outil de développement des filières et un espace productif commun dont les objectifs sont de valoriser la production nationale en facilitant la création d’emplois, le développement des corps de métiers et la spécialisation de la main-d’œuvre, le développement industriel, la mutualisation et la réduction des coûts opérationnels. Le développement de cet outil s’inscrit dans le cadre de la stratégie du programme d’appui aux entreprises du MCI, visant la mise en place des conditions nécessaires à la croissance économique et la création d’emplois en Haïti. -