Haïti passe l’EPC, Day à la 10e conférence ministérielle de l’OMC Imprimer Envoyer

La 10e conférence de l’Organisation mondiale du commerce se tiendra du 15 au 18 décembre 2015 à Nairobi, au Kenya. Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Jude Hervey Day, qui a conduit récemment Haïti à l’Examen de ses politiques commerciales à l’OMC, prendra part à ces assises. Le ministre aura à intervenir au cours de cette assemblée.


Les 2 et 4 décembre 2015, Haïti avait subi l’Examen de ses politiques commerciales. Un exercice que le pays a bien passé, selon le ministre du Commerce et de l’Industrie. « C’était un exercice de transparence qui permet de l’extérieur qu’il y a un regard jeté sur ce qu’on fait à l’intérieur », a indiqué Jude Hervey Day, soulignant qu’Haïti a été félicitée pour cet examen.

Pour arriver à l’EPC, Haïti a bénéficié du soutien de plusieurs autres pays, dont les États-Unis, l’Union européenne, la République dominicaine, le Mexique, le Bénin, la Colombie. « Beaucoup de pays veulent comprendre la structure tarifaire d’Haïti pour entamer ou consolider avec nous des relations commerciales », a indiqué le ministre. L’intérêt était tel, a fait savoir M. Day, que la délégation haïtienne a dû répondre à 215 questions de différents pays.

Le titulaire du MCI a fait remarquer que les pays ont également attiré l’attention de la délégation haïtienne sur des points bien précis. « Ils ont formulé à l'endroit d'Haïti un ensemble de recommandations », a indiqué Jude Hervey Day, souhaitant que le pays mette en place un ensemble d’outils et les aligne de façon à répondre aux exigences de la région. « Ceci va permettre d’équilibrer le commerce entre les partenaires de la région », a-t-il avancé.

Après l’Examen des politiques commerciales d’Haïti, le ministre du Commerce et de l’Industrie dit ne pas souhaiter que le pays attende 12 ans pour refaire cet exercice de transparence qui ouvre le pays au monde. « L’EPC nous permet de faire mieux et de corriger nos faiblesses », a-t-il dit.

La 10e conférence ministérielle de l’OMC réunira à Nairobi plus de 180 pays membres de l'organisation. Ce sera la première conférence de l'OMC en Afrique sub-saharienne. Cette conférence, qui a lieu tous les 2 ans, sera marquée par l'accession à l'OMC du Libéria et de l'Afghanistan.

Le pays organisateur (Kenya) attend que la conférence de Nairobi puisse donner le coup d'envoi de l'entrée en vigueur de l'accord sur la facilitation des échanges, conclu sous l'égide de l'OMC, et dont le processus de ratification vient de commencer. Pour que cet accord entre en vigueur, il faut que deux tiers des États membres le ratifient. -