Erreur
Les produits typiques d’Haïti : un réel potentiel pour les investisseurs Imprimer

Port-au-Prince, le 10 avril 2015 - Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), avec la participation des Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), du Tourisme et des Industries Créatives (MTIC) et de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), ont lancé ce vendredi le catalogue des produits typiques d’Haïti, un répertoire présentant les potentialités du pays et appelé à devenir une référence pour les investisseurs en quête de filières prometteuses et de valorisation du patrimoine haïtien.

« Le café de Dondon, les noix grillées du Cap-Haitien, le miel du Nord-Est, les Douces makos de Petit Gonâve, le masques en papier mâché de Jacmel, ou encore le rara de Léogane sont autant de produits du terroir qui marquent les esprits des voyageurs » peut-on lire en avant-propos de ce nouveau catalogue des produits typiques. Ces produits, sélectionnés parmi plus de 500 autres, font partie des 30produits identifiés par le MCI, avec l’appui du  PNUD, comme étant porteurs d’opportunités pour la création de richesse en Haïti.

Aussi, les produits typiques d’Haïti ont été répartis en trois catégories. La première embrasse ceux relevant du patrimoine naturel et culturel (la Citadelle du Cap ou le Bassin Bleu de Jacmel par exemple), la seconde rassemble ceux issus de l’agriculture locale (notamment le vétiver, la mangue francisque ou la pintade) et la troisième composante, enfin, regroupe  les produits de la petite industrie et de l’artisanat comme par exemple le chocolat, la cassave douce ou le fer découpé.


« Le MCI va aller plus loin en élaborant pour chaque produit un document incluant un plan d’action, une méthodologie et un plan d’affaires. Nous voulons, dans un avenir proche, structurer les filières des produits typiques, en moderniser les chaines de valeur, faciliter l’accès au crédit, labelliser les produits et faciliter l’accès au marché pour les producteurs. » s’est exprimé le Ministre du Commerce et de l’industrie, Jude Hervey Day.

Entouré de ses homologues des Finances, du Tourisme et de l’Agriculture, le titulaire du portefeuille du Commerce et de l’Industrie a également encouragé les investisseurs venus redécouvrir les potentialités d’Haïti à soutenir l’économie locale en développant les filières des produits typiques.

« Ce catalogue est un point de départ pour nous réapproprier notre agriculture et j'en suis très fier. Il y est clair que le potentiel économique d'Haïti est important, nous devons maintenant réduire nos importations et augmenter nos productions afin de créer de l'emploi et attirer de nouveaux investisseurs." a déclaré Fresner Dorcin, Ministre de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural.

La Directrice Principale du PNUD, Sophie de Caen a, pour sa part, rappelé l’importance de soutenir la création d’emplois inclusifs par le biais d’initiatives économiques locales.

«  Haïti a besoin de travail pour sortir progressivement de la pauvreté. Aussi, le PNUD ne peut que se réjouir d’une initiative qui permette la création d’emplois inclusifs tout en valorisant les richesses locales » a conclu la Directrice Principale du PNUD.

Le catalogue des produits typiques est accessible gratuitement dans sa version numérique sur le site du MCI et du PNUD, et en version papier sur commande.