Ministère du Commerce
et de l'Industrie (MCI)

République d'Haïti

Date
octobre 6, 2021
Time
8:00 - 9:00
Location
Hotel Montana
Le Ministre Saint-Jean plaide en faveur du progrès humain par la réduction des vulnérabilités et le renforcement de la résilience
Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Ricardin Saint-Jean a participé, ce mercredi 6 octobre 2021, à l’Hôtel Montana, à la 14ème session hybride de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) tenue à la Barbade, sous le thème : « Des inégalités à la vulnérabilité et à la prospérité pour tous ». Le Ministre estime que nos vulnérabilités sont en majeure partie institutionnelle et que nous avons un devoir de hisser nos institutions à la hauteur des tâches qui leur sont confiées. Il croit également que nous devons aussi travailler à renforcer leur résilience et leur efficacité en tenant compte des obstacles qui se dressent sur notre parcours vers la prospérité.
« En Haïti aujourd’hui, le temps est à la fois, à la remise à niveau et au renforcement de nos institutions, à la normalisation et la mise en œuvre du développement durable », a reconnu le titulaire du Ministère du Commerce et de l’Industrie qui croit que nous devons faire mieux, davantage et autrement.
Conscient du poids des exigences humanitaires, de l’exacerbation des conflits, de l’insécurité et des troubles sociaux générés par les activités des gangs armés, le locataire du MCI a exprimé la volonté du gouvernement de prendre des mesures drastiques et efficaces visant à contenir les actions des différents groupes qui entravent la stabilité du pays et à réduire les vulnérabilités structurelles de nos institutions afin de réunir toutes les conditions nécessaires pouvant garantir la pratique effective de la liberté d’entreprise.
« Le renforcement de la résilience d’une population doit impérativement passer par la consolidation des capacités des institutions à se mettre efficacement au service de cette population », a réitéré le numéro 1 du MCI. M. Saint-Jean est fermement convaincu que la facture de la stabilité et de la paix sociales en Haïti ne peut être réglée que par la fortification de la résilience de nos institutions et par la création massive et continue d’emplois et de richesses sur tout le territoire. « C’est donc sur ce chemin que nous devons nous orienter pour offrir au pays une opportunité de se lancer définitivement vers la prospérité et le développement durable et au peuple haïtien, la chance de se construire un avenir à la hauteur de ses aspirations », a conclu le Ministre.
Tags: Social
Previous L’entrepreneuriat jeunesse, l’alternative porteuse.