Le MCI honore ses femmes

Le MCI honore ses femmes

Sous le leadership de la direction des ressources humaines, le Ministère du Commerce et de l’Industrie a distingué, le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits de la femme, cinq de ses employés féminins dont la directrice de la DCQPC, Mme Roberta Jean Baptiste, Mme Sandra René Jules du bureau du Ministre, Mme Solange BRIGNOLE, Lovely Mezidor DESRUISSEAUX  et Mme Michèle Cadet de la DCE, qui se dévouent pour donner un travail de qualité. En les décorant, la DRH manifeste, à travers elles, toute sa reconnaissance aux femmes qui se mettent à l’œuvre quotidiennement dans cette institution.

 

Cette démarche qui s’inscrit dans la volonté de la Directrice des Ressources Humaines, Mme Fabiola Fenelon ASPILAIRE, de rassembler toute cette force du MCI autour des valeurs communes que sont, le travail, la détermination, l’efficience, la cohésion et le vivre ensemble pour un ministère plus solide et performant. Une initiative qui a trouvé l’approbation du Ministre Ronell GILLES et du Directeur Général Daniel DENIS.

 

Cette journée qui met en valeur certaines caractéristiques de la femme, a été l’occasion pour le MCI de réunir sa vertueuse armoire féminine dans un seul coin en cette date de lutte, mais encore de victoire et de retrouvailles. Accueillies avec des gerbes de fleurs, les femmes du MCI ont vécu un moment à leur taille, et surtout avec l’intervention de deux jeunes de leurs sexes : les dames Daniella Jacques et Sandra Michel.

 

C’est le Directeur Général, M. Daniel Denis, qui a ouvert cette causerie en lançant la plaidoirie pour l’égalité des chances dans l’administration publique. Considérées comme les piliers de l’économie haïtienne, les femmes, selon M. Denis, doivent et peuvent occuper toutes les fonctions possibles vu le souci de résultats qui les anime toutes. Monsieur DENIS place cette catégorie au cœur du changement que tout le monde caresse. Il a également demandé aux femmes de prendre conscience de leur rôle de rassembleur, d’ambassadrice du dialogue et de la paix. Car, pour lui, lorsque les femmes prennent les reines de quelque chose, cette dernière bouge toujours en avant.

 

Les conférencières, Jacques et Michel ont sensibilisé les femmes sur l’importance de leur rôle dans le travail. Malgré leur poids démographique, Daniella Jacques regrette qu’elles soient les plus pauvres dans la société. Elles sont victimes dans tous les sens, dit-elle. En ce sens, elle invite le secteur a plaidé pour la création d’un fond pour le financement de l’entreprenariat féminin. La conférencière qui était dans un terrain conquis pour avoir été au Ministère, a expliqué à l’assemblée présente que les petits investissements (personnels) ne pourront pas déboucher sur de bons résultats économiques. Madame Michel s’est lancée dans le même sens que sa collègue de table en suggérant aux femmes de se fusionner pour apporter de la valeur ajoutée dans l’économie. Dans son intervention magistrale, elle incite cette catégorie déjà dévouée à se lancer définitivement dans l’entreprenariat.

 

C’est dans une ambiance pimpante et festive, que les bien-aimées du MCI ont participé dans cette célébration. C’était après la fête qu’il faudrait comprendre les détails de cet évènement, qu’elles témoignent et se disent très bien entourées.

Port-au-Prince, le 14 mars 2019.- Le Ministère du Commerce et de l’Industrie et l’Institut National d’Administration de gestion et des Hautes Etudes Internationales ont lancé, ce jeudi 14 mars, à l’amphithéâtre dudit institut,  les Jeudis du MCI et de l’INAGHEI. En présence du Recteur de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), M. Fritz DESHOMMES, du Doyen de l’INAGHEI, M. Robert JOSEPH, du Vice-doyen aux affaires académiques, Dr. Josué LOUIS, du Directeur Général, M. Daniel DENIS, des cadres du ministère et des centaines d’étudiants, le ministre Ronell GILLES a ouvert le dialogue continu entre les deux institutions à travers une série de conférences – débats mensuels. En effet deux chaires relatives au commerce international et à l’entrepreneuriat et innovation seront baptisées Frederick MARCELIN et Hannibal ORICE III, tous deux anciens ministres du Commerce et de l’Industrie.

Robert JOSEPH, le doyen de l’INAGHEI, dans sa prise de parole, a rappelé les grands points figurés dans ce protocole d’entente entre les deux institutions. Il se référencie à l’article 4 dudit protocole paraphé témoignant l’engagement du MCI vis-à-vis à l’UEH. Dans cet article, il est mentionné, pour le MCI, d’offrir un cycle de conférence aux étudiants à un rythme mensuel. Monsieur JOSEPH se dit satisfait de la sollicitation du ministère dans l’octroi de ses consultations à travers les instances de recherche de l’UEH. En terminant d’avec ses propos, Robert Joseph remerciant le Ministre pour le centre de documents de son institution qu’il met à la disposition des  professeurs et étudiants dans l’objectif d’apporter un appui à l’UEH. Cet article a fait mention également de la volonté du MCI d’accompagner cet établissement d’enseignement supérieur dans la mise en place d’une bibliothèque spécialisée sur le commerce et l’industrie.

Le vice-doyen aux affaires académiques de l’INAGHEI, Dr. Josué LOUIS, dans un vibrant discours, salue les liens de confiance et d’intérêts réciproques que partagent son établissement et son partenaire. Il croit que cette implication est impérative dans la perspective d’une nouvelle expérimentation. Pour lui, des dispositions seront prises pour lui permettre d’intégrer les notes obtenues par les intéressés dans une rubrique conçue à cet effet. Le recteur de l’UEH Fritz DESHOMMES, quand à lui, dit prendre acte de l’essence de la parole et de la volonté du Ministre GILLES en lançant, aujourd’hui, la première activité comme s’était prévue.

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Dr Ronell GILLES, dans sa prise de parole a présenté les grandes orientations de son ministère et dit honoré de l’accueil reçu des dirigeants de l’UEH et des étudiants en particulier. Le docteur GILLES qui a ouvert l’évènement croit que l’institution qu’il dirige, recevra les meilleurs étudiants pour un meilleur renforcement de l’administration publique. Il a, par ailleurs, félicité les responsables de l’INAGHEI pour les dispositions qu’ils prennent pour l’implémentation de ce protocole. Pour lui, les chaires soumises à cette institution importante serviront à produire des réflexions orgueilleuses à la hauteur de la nation.

Heureux de l’accomplissement de la première manche dans la grande marche vers les universités, le Ministre Gilles a étalé, pour le rectorat, le décanat, les étudiants et la presse la mission que confère son institution qui est de faire de la régularisation, de la normalisation et de la formalisation. A noter que le Directeur Général du MCI, M. Daniel DENIS, après la partie officielle, eut à faire la présentation du Ministère aux potentiels bénéficiaires à la fin de cet important évènement .

Cette initiative qui est la résultante d’une coopération entre les deux institutions, vise à partager avec la communauté universitaire les axes d’intervention du MCI. A travers ce protocole, les institutions signataires s’engagent à promouvoir, par l’organisation de séminaires spécialisés, un savoir sur le développement du commerce et de l’industrie, et également à sensibiliser le public sur les métiers et spécialisations liés à la mission du ministère. Il est prévu également, pour le ministère, de bénéficier des résultats de recherche effectuée au sein de l’université dans le domaine commercial et industriel, et en invitant les étudiants à se spécialiser dans les domaines précités.

Previous Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Dr Ronell GILLES, a effectué, le vendredi 8 mars 2019, une visite très commentée à la Société Nationale des Parcs Industriels (SONAPI).