Le MCI mise sur le numérique pour lutter contre la contrefaçon et le piratage

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) a célébré, ce vendredi 20 mai 2022, à sa salle de conférence, la journée Mondiale de la Métrologie autour du thème « La Métrologie à l’ère numérique ». La nécessité de renforcer les capacités du Bureau haïtien de Normalisation dans l’application des normes de la métrologie en conformité avec les autres acteurs a été au cœur de cette célébration. Empêché par sa participation à la fête des femmes entrepreneures du Centre de Facilitation et d’Investissement (CFI), le Ministre Ricardin SAINT JEAN, représenté par son Directeur de cabinet, Monsieur Jacques Amboise, a eu une occasion de plus, au nom du gouvernement, de réitérer avec force son engagement de travailler à assurer un encadrement légal et institutionnel à la création et l’innovation en protégeant les consommateurs sur tout le territoire national. Compris que l’heure est venue de disposer une base solide pouvant faciliter les échanges avec le reste du monde, le ministre Saint-Jean place le MCI au cœur des changements futurs qui aideront le gouvernement à se préparer aux défis de demain. ” Le Premier Ministre Ariel Henry et l’ensemble du gouvernement entendent lutter avec acharnement contre les fléaux de la contrefaçon et du piratage qui affaiblissent les performances de notre production, a-t-il insisté, tout en souhaitant que l’adoption de la technologie numérique va révolutionner les anciennes pratiques de l’administration publique.

1

2

3

4

5


Précédent
Suivant
Le Directeur Général du MCI, Monsieur James MONAZARD, de son côté, explique que l’évolution en permanence des laboratoires nationaux de métrologie doit participer à des comparaisons de mesures coordonnées. Pour lui, le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM) est le partenaire idéal pour assurer la fiabilité mondiale des résultats de mesure. Soucieux de cette science transversale s’appliquant dans tous les domaines où des mesures quantitatives sont effectuées, le directeur du BHN, Monsieur Monorde Civil, en a profité pour étaler les différentes thématiques de cet atelier. Lancé en décembre 2012, le Laboratoire de Métrologie constitue le fondement d’une infrastructure technique relative à la qualité et à l’évaluation de la conformité. Il est essentiel pour garantir que les produits et services fournis aux citoyens répondent à des spécifications minimales dans le but de les protéger contre des pratiques commerciales frauduleuses, de protéger leur santé ainsi que l’environnement. Cette structure contribue à l’amélioration de la compétitivité des entreprises nationales et facilite une insertion harmonieuse du pays dans le commerce régional et international car les normes et les procédures en matière d’évaluation de la conformité peuvent constituer des barrières non tarifaires au commerce.

Previous Le MCI s’investit grandement dans la formation de son personnel