Quand le MCI assume pleinement ses responsabilités

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie a dépêché, les mardi 26 et mercredi 27 avril 2022, ses inspecteurs dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince afin de vérifier si réellement les stations de service sont à court de produit, suite à la conférence de presse du Ministre Ricardin SAINT-JEAN.Durant ces journées, les inspecteurs accompagnés des représentants du Parquet, des juges de paix et de la police des communes de Port-au-Prince, de Delmas et de Pétion ville ont constaté la disponibilité du carburant dans certaines stations de service qui avaient pourtant stoppé leur distribution à la population. Face à cet acte douteux, le Ministère du Commerce et de l’Industrie, par l’entremise du représentant du Parquet, a ordonné la redistribution de l’essence dans ces dites stations de service, c’est le cas de quelques stations de service se trouvant à Delmas et à Pétion ville. En outre, une pompe à essence de Canapé-Vert a été mise sur scellé pour refus d’obtempérer aux autorités.Il faut rappeler que le MCI ne veut ménager aucun effort afin de protéger les consommateurs de toute tentative de spéculation illicite (marché noir).

1

2

3

4

5

6

7


Précédent
Suivant

Il faut rappeler qu’il y a neuf ans, un arrangement institutionnel du CIR en Haïti a été établi en suivant le modèle proposé en amont par ce programme au niveau mondial, paraphé par un arrêté présidentiel adopté le 13 mars 2013 et publié au journal officiel «Le Moniteur» le 26 mars 2013. Jusqu’à date, plusieurs travaux ont mis en évidence les acquis de ce dispositif organisationnel ainsi que les faiblesses qui entravent l’appropriation des résultats par les parties prenantes et menacent leur pérennité au-delà de la deuxième phase du programme en perspective.

Previous Journée Mondiale de la Propriété Intellectuelle